Contre le génocide des enfants trisomiques

Publié le 31 Juillet 2014

Bonjour,

De nos jours, les enfants trisomiques sont souvent tués avant même leur naissance. On appelle cela un avortement ! Voici une vidéo qui nous parle de ces enfants là, ou plutôt, ce sont ces enfants là qui nous parlent ... Puisse ce message pousser une future maman enceinte d'un enfant trisomique aller jusqu'au bout de sa grossesse. Quand je pense que le CSA (Conseil Supérieur de l'Audiovisuel) a critiqué cette vidéo ! Un véritable scandale venant de membres soi-disant "bien-pensants" protecteurs de la liberté et de la diversité des informations ... Une véritable bouffonnerie !

Cliquez sur "plein écran" pour bien voir les sous-titres ...

Bonne vidéo à tous et à toutes ...

+ Stéphane Ansart

ADDENDUM du 01er août (Trouvé sur l'excellent blog "le Salon beige")

Trisomie 21 : le CSA confirme son opposition à la diffusion de messages positifs

Harcelé depuis quelques jours en raison de sa mise en garde des chaînes qui avaient osé diffuser un message en faveur de l'accueil des personnes atteintes de la trisomie 21, le CSA publie un communiqué de presse. Le dernier paragraphe est juste hallucinant :

"Dans le cadre de ses missions, le Conseil ne cesse de soutenir toute initiative de lutte contre la stigmatisation des personnes handicapées et en faveur de leur insertion dans la société. A ce titre, il encourage l’ensemble des médias audiovisuels à donner une image profondément respectueuse de leur vie personnelle et sociale.

Concernant le message « Chère future maman » qui met l’accent sur les possibilités offertes grâce à leur entourage aux enfants trisomiques, le Conseil n’a nullement entendu gêner sa diffusion à la télévision. En effet, il a constaté que ce message présente un point de vue positif sur la vie des jeunes trisomiques et encourage la société à œuvrer à leur insertion et à leur épanouissement.

Cependant, le Conseil a observé au vu de plaintes que, pour autant, ce message était susceptible de troubler en conscience des femmes qui, dans le respect de la loi, avaient fait des choix de vie personnelle différents. Il s’est borné à en tirer la conséquence que son insertion au sein d’écrans publicitaires était inappropriée."

Bref, le CSA respecte les personnes trisomiques, mais il ne faut pas pousser, si on peut continuer à les exterminer avant leur naissance, sans se poser trop de question...

Michel Janva

Un grand merci à vous M. JANVA pour cette information. Je vous rejoint totalement dans votre analyse

Rédigé par Père Stéphane Ansart

Publié dans #Vidéo, #Humeur, #Défense de la vie

Repost 0
Commenter cet article